Si FONTAINEBLEAU est en France "LA MECQUE" de l'escalade, c'est une cathédrale que le Grand Ordonnateur des Reliefs lui a bâti à BOUILLAND.

1- Cathédrale Notre Dame des voies

Vue sur la face ouest de la COMBE A LA VIEILLE : le choeur et ses deux chapelles (GRAND CIRQUE à gauche, PETIT CIRQUE à droite)

Muni d'une paire de bonnes chaussures et disposant d'une journée, le promeneur ne pourra en faire qu'un tour approximatif. C'est déjà beau, mais il lui faudra bien plus que cela, plusieurs jours, plusieurs mois, plusieurs années même, pour en connaître chaque élément d'architecture, et selon l'ampleur de celles-ci, assouvir ses passions. Sûre d'elle, la cathédrale de BOUILLAND est tellement vaste et belle qu'elle ne craint pas les infidélités, celles-ci ne sont que passagères.

IMG

Pour en dresser un plan grossier, avant d'explorer quelques recoins plus en détail, imaginons à la façade occidentale l'entrée par le narthex que constitue la ROCHE PERCEE...

IMG_0183 comp

ROCHE PERCEE (cliché de janvier 2011)

... s'engageant vers l'est dans la COMBE PORTAUT.

IMG_0261 comp

Vue sur la COMBE PORTAUT depuis l'extrémité sud des ROCHES DU CHATELET (ROCHE PERCEE au "carrefour de l'ombre et de la falaise - maison de Joseph PETASSE au dessus - ruines de l'Abbaye Sainte Marguerite à sa droite - cliché de janvier 2011)

Vient ensuite la nef centrale couverte de la forêt de feuillus. Le cours du RHOIN introduit et souligne alors le transept des  ROCHES DU CHATELET.

Pour peu que l'on accepte quelque déformation tectonique de l'ensemble, on pourrait tout à fait considérer que les ROCHES DE BOUILLAND s'élèveraient en bras nord du transept, alors que les ROCHES DU CHATELET en seraient le bras sud. Le choeur est lui aussi forestier, il débouche sur les falaises de la COMBE A LA VIEILLE avec à leur pied un  déambulatoire discret, bordé de buis, desservant les deux chapelles absidiales du PETIT CIRQUE et du GRAND CIRQUE.

Le parvis est boisé, principalement de hêtres tendus vers le ciel et de petits chênes tourmentés.  

2- Parvis 1

Du blanc au bleu, du gris au noir, du jaune d'or à l'orangé illuminé, les différents grains de la pierre calcaire accrochent les ombres et les couleurs que lui adresse le projecteur céleste, selon l'heure et son humeur. 

3- Flanc 1

C'est sur le sentier du déambulatoire que répètent chorale et solistes, plus précisément aux endroits où il s'élargit en épousant la forme d'auditorium du PETIT CIRQUE et du GRAND CIRQUE.  

4- Choeur de dégaines 1

La symphonie pour choeur et dégaines y résonne de ses accents cristallins et joyeux, amplifiés par la voûte.  

5- Choeur de dégaines 2

A la disposition des fidèles, tantôt auditeurs, tantôt choristes et danseurs, les partitions restent là, lithogravées sur les parois : musiques aux multiples figures de notes crochées, chorégraphies de pas de chat, de petits pas et d'entrechats, de sauts de puce, d'envers-endroits de lézard, de volte-face d'araignée...

6- Partitions 4 voies comp

Quelques petites chapelles rayonnantes offrent la fraîcheur et l'humidité du gîte aux fougères, ou bien le siège aux fidèles fatigués, à moins qu'il ne s'agisse de tabourets "prie-pierre" ?

7- Chapelles latérales

C'est en progressant sur le déambulatoire, à l'extrémité nord du GRAND CIRQUE qu'on parvient au pied de la flèche.

9- Flèche 2

Dressée fièrement vers le ciel, l'aiguille de vide entourée de calcaire lisse et ruisselé, par endroits martelé, baigné de soleil, en son faîte s'ouvre à la vie,...

10- Flèche 3

 qu'elle regarde d'un oeil confiant et serein.

11- Flèche oeil 2

Du blanc au bleu, du gris au noir, du jaune d'or à l'orangé illuminé, les différents grains de la pierre calcaire accrochent les ombres et les couleurs que lui adresse le projecteur céleste, selon l'heure et son humeur.

12- Flanc 2

Le parvis est boisé, principalement de hêtres tendus vers le ciel et de petits chênes tourmentés.

13- Parvis 2

Mesdames, Messieurs, notre visite à la cathédrale de l'escalade de BOUILLAND s'achève ici aujourd'hui, la suite demain.

N'oubliez pas le guide !

14- Le cri du hibou

 

© F6

21 novembre 2015

NB : les clichés de cet article datent des balades des 1er, 12 et 13 novembre 2015, sauf 2 pris en janvier 2011. En cliquant sur chaque photo, celle-ci s'ouvre bien plus nette dans une nouvelle fenêtre, c'est plus chouette à contempler. En bas à gauche deux flèches permettent de faire défiler toutes les illustrations de la publication.