Dryade à huit pétales - cadre

Mêlée aux plus grandes Anémones des Alpes, je pourrais passer pour leur petite cousine...,

Dryade à huit pétales - feuilles

... mais je suis une Rosacée, j'ai huit pétales, des petites feuilles fièrement dressées et découpées comme des feuilles de chêne.

Dryade à huit pétales - i

Parvenue à maturité et montée en graine, mes akènes duveteux rappellent par leur forme ceux de Clematis vitalba la Clématite des haies. Rassemblés en tête à tête, tel un mystérieux conciliabule géométrique, ils attendent patiemment le froid et les vents d'automne pour larguer les amarres et prendre un à un le départ d'un voyage aérien incertain... germer, prospérer... ailleurs.

IMG_9539 rec comp

 On me nomme joliment Thé des Alpes ou Thé Suisse ou encore Chênette.

 

IMG_0044 rec comp

 

Je suis la...

Dryade à huit pétales,

Dryas octopetala.

 

© F6

26 octobre 2016

Juste quelques petits émerveillements, quelques belles rencontres, quelques mots... sans prétention. Si besoin, utiliser le formulaire "contacter l'auteur" en bas de page car les commentaires sont fermés sur cette série.

NB : En cliquant sur chaque photo celle-ci s'ouvre bien plus nette dans une nouvelle fenêtre. En bas à gauche, deux flèches permettent de faire défiler toutes les illustrations de la publication.