- T'es "cap" toi de donner autant de couleurs aux paysages que nous autres les fleurs ?

- A l'aise, Mélèze, mieux même, nous on va te repeindre ça en grand, en long, en large et en travers, de haut en bas. On va y mettre des taches, des touches, des flaques, et des lacs de couleurs, du rouge, du jaune et de l'orangé, et tous les jours, tu verras, ça va changer !

Ainsi répond la forêt encore un peu jalouse de n'avoir été que verte tout l'été.  

1-11-10 Forêt mélèzes le Monal

Il aurait été possible d'aller plonger dans les prémices de l'hiver plus haut en altitude, de glisser sur les premières gelées, d'aller fouler les toutes nouvelles neiges, de se sentir bien au chaud dans des vêtements de laine... mais les dames et moi, nous avons préféré laisser la forêt nous émerveiller.

2-11-10 Sentier Le Monal - Le Clou

Ainsi sommes-nous retournés au MONAL, cet autre site bien placé au "catalogue du petit patrimoine touristique familial". Mais auparavant, la découverte de NOTRE DAME DES VERNETTES s'imposait... 

3-10-11 ND des Vernettes

... ainsi que la "démontagnée" des troupeaux de PEISEY-NANCROIX sur le site du fond de la vallée du PONTHURIN aux abords du REFUGE DE ROSUEL.

4-10-10 Refuge du Rosuel

C'est le troupeau de chèvres qui a assuré la première partie du spectacle. Elles sont 239 et parmi elles, un mouton "adopté" qui ne sait sans doute plus qu'il est né agneau et non chevreau !

Il est vrai qu'il y a de quoi "devenir chèvre" là au milieu.

5-10-10 Troupeau chèvres

Samuel SILVIN propriétaire du troupeau, tout en donnant des ordres à ses deux chiens, prend grand plaisir à parler de son travail. Le troupeau passe l'été dans les alpages de la BERGERIE DU REY au pied de l'AIGUILLE GRIVE entre les télésièges des ARCS. Samuel connaît les noms des 239 bêtes qu'il nous présente à leur passage. Je ne sais pas vraiment si les chiens aussi ont mémorisé les noms des chèvres, mais toujours est-il qu'ils comprennent très bien les ordres du berger énoncés par phrases courtes, mais complètes. Samuel précisera... : "quand ils veulent !"

"Laïna, passe par derrière et ramène" : j'ai d'abord cherché du regard une fillette, jusqu'à ce que je comprenne que Samuel s'adressait ainsi à sa chienne afin qu'elle passe de l'autre côté du lit du torrent. 

6-10-10 Troupeau chèvres

Les bêtes sont regroupées la nuit dans un enclos électrifié. Elles resteront encore trois semaines en plein air juste au dessus du refuge, contribuant aussi à l'entretien des contreforts arborés en se nourrissant de buissons. La centaine de chevrettes de l'année passée sont toutes pleines et donneront naissance en novembre. Samuel explique qu'avec l'afflux de touristes aux sports d'hiver à partir du mois de décembre, il disposera d'un maximum de chèvres à traire et pourra ainsi satisfaire l'appétit des skieurs en fromages locaux !  

7-10-10 Chèvre

Au sujet du fromage et pour faire patienter l'assemblée clairsemée avant l'arrivée des troupeaux de vaches, on nous expliquera la fabrication du BEAUFORT. Les deux activités probablement les plus rémunératrices de la TARENTAISE sont bien articulées dans le calendrier de l'année.

8-10-10 Démo fabri Beaufort

Le touriste, à près de 80% de son taux de fréquentation annuelle, se répand dans les alpages à ski en hiver de décembre à avril, alors que les troupeaux sont dans les étables. Ils ne seront plus que 20% "d'estivants" à arpenter les sentiers en juillet-août, et cette proportion serait même en baisse. (chiffres donnés "de mémoire", à confirmer)  

9-10-10 Démontagnée

Tu t'es regardée toi avec tes rubans ? Et toi tu t'es vue grosse cloche écornée ?

De septembre à fin octobre les troupeaux redescendent des alpages, mais pas en un seul long trajet. Ils profiteront le plus longtemps possible des journées de pâturage et descendront par étapes, précédés sur les sentiers et les routes entre les deux traites quotidiennes par les stations de traite mobiles, selon un trajet calculé-planifié, propre à chaque troupeau. De début mai à fin juin, ils feront le chemin inverse remontant vers leurs quartiers d'été. Durant ces deux périodes de l'année, la fréquentation touristique "à l'étiage" n'entravera pas les mouvements de troupeaux.

10-10-10 Démontagnée

Aujourd'hui 10 octobre, jour de "démontagnée" à PEISEY-NANCROIX, à 17h la traite se termine tout juste à proximité du refuge. Quelques vaches sont décorées ; toutes défilent et parmi elles, celles qui n'ont plus droit aux cornes se passent également de bouquet ! Il y a peu de monde pour assister à la fête, manifestement très peu de "gens d'ailleurs" comme nous. Il semblerait qu'en SUISSE ou en ITALIE voisine, la fête soit plus traditionnelle et fréquentée. Peut-être qu'à BOURG SAINT MAURICE, devant le magasin de la coopérative laitière le 24 octobre prochain...

11-10-10 Démontagnée

De retour au MONAL, ce sont les mélèzes qui donnent la tonalité du mouvement automnal de la symphonie des saisons. Doucement, avec d'infinies précautions  et de réserve, pour ne pas brusquer les choses et pour nous saisir en douceur, ils auront  modifié d'abord la couleur, puis bientôt la texture même de l'écrin du MONT POURRI et du hameau étiré autour de sa chapelle, jour après jour, aiguille après aiguille. 

12-11-10 Sentier Chenal - Monal

Mis à part nous et peut-être quelques rares autres gens d'ailleurs, les touristes ont restitué l'endroit à ses proches voisins. Ceux-ci sont nombreux à venir profiter ici de la belle journée. Chaque rocher, chaque replat herbeux sec et ensoleillé accueille une famille, un groupe de pique-niqueurs.

13-11-10 Lac Monal

Quelques sportifs fervents montagnards, ou bien se préparant à la saison de sports d'hiver, descendent à vive allure de plus haut. Certains même trouvent le temps de faire un aller-retour, nous dépassant puis nous croisant alors que nous montons lentement au dessus du hameau.

14-11-10 Sentier Monal - Le Clou

Lentement, comme pour inspirer les instants présents, la fraîcheur du sous-bois, la chaleur montant du pierrier, lentement comme pour fixer quelques images persistantes..., 

15-11-10 Sentier Monal - Le Clou

lentement comme pour savourer un quartier de pomme, un morceau de tome, tout en  admirant un rocher, un sommet enneigé. 

16-11-10 Le Monal - chapelle

En clin d'oeil afin d'accompagner celles qui sont à mon goût les images les plus belles de la journée, je vous propose une "blagaroger", une des plus mignonnes et candides parmi les histoires et devinettes de notre ami commun Roger, une de celles qu'on peut répéter sans trop de craintes :

Dans la famille "P'titegoutte", il y a trois filles. Comment se prénomment-elles ?

17- Famille P'tite Goutte

Justine... Justine P'titegoutte

(juste une p'tite goutte)

18- Justine P'tite Goutte

19-11-10 Rocher escalade Le Monal

Corinne... Corinne P'titegoutte

(Encore une p'tite goutte)

20- Corinne P'tite Goutte

21-11-10 Le Monal

Et, et, et ....

Et Germaine... Germaine P'titegoutte.

(Je remets une p'tite goutte ?)

22-11-10 Germaine P'tite Goutte

23-11-10 Reflet Mont Pourri lac du Monal

A l'image de ce pignon de maison du MONAL, sans doute sommes-nous un peu tristes de devoir quitter cet endroit, ces instants, fermer la parenthèse... 

24-11-10 Maison triste - Le Monal

 

© F6

13 octobre 2015

NB : en cliquant sur chaque photo celle-ci s'ouvre bien plus nette dans une nouvelle fenêtre, c'est plus chouette à contempler. En bas à gauche deux flèches permettent de faire défiler ensuite toutes les illustrations de la publication. Sous la photo vous trouverez, mais ça pésente peu d'intérêt, le nom que j'ai attribué au fichier (n° d'ordre - jour - mois - sujet).

 

LA BERGERIE DU REY :

Fromages fermiers de chèvres et de vaches, visite de ferme et goûter en alpage.

http://www.bergeriedurey.fr