"Dans le chas du MONAL", qu'y voit-on, qu'y voit-on ?

16-19-09 Le Monal dans le chas

LE MONAL (1874 m) - commune de SAINTE-FOY-TARENTAISE

     - Deux dames d'ailleurs, montant, tranquillement devisant.

C'était un samedi "journée européenne du patrimoine" ; c'était un samedi de balade, de parenthèse dans le quotidien.

1-19-09 La Combaz

Première pause photo à LA COMBAZ

     - La CHAPELLE SAINT CLAIR solidement cramponnée à son énorme moraine, dos à la roche et au verrou glaciaire du CLOU.

2-19-09 Chapelle Le Monal

     - Face au massif du MONT POURRI (3779 m), à ses glaciers majestueux, un paysage "de carte postale" combien de fois figé sur la pellicule, persistant dans les rétines, enregistré dans de multiples disques durs numériques, et tant de mémoires humaines vivantes.

Deux dames d'ici, tout en nous disant que ces glaciers sont ce qu'elles préfèrent dans leur paysage montagnard quotidien, nous en montrent le recul avec tristesse plus qu'inquiétude. Du village de LA GURRAZ, l'une d'elles qui y habite toujours, se souvient encore du son des craquements de séracs entendu depuis sa balançoire de fillette accrochée à la grosse branche du noyer.   

3-19-09 Le Monal - vue Mont Pourri

     - Le troupeau du G.A.E.C du CLOU (Groupement agricole d'exploitation en commun) de la famille EMPEREUR, augmenté de bêtes "en pension", soit 160 vaches.

Les bêtes descendent par étapes de l'alpage. Au plus haut, entre 2200 et 2300 m d'altitude, elles ont séjourné tout l'été face au cirque glaciaire des AIGUILLES DE LA SASSIERE où leur lait sera transformé dans les fermes du PLAN en "BEAUFORT d'alpage" également appelé "BEAUFORT d'été".  

4-19-09 Tarines - Le Monal

Ici au MONAL, le troupeau est parqué dans des espaces bien délimités, excluant en les préservant les petits lacs ainsi que les terrains trop meubles aux alentours du village. Le "BEAUFORT d'été" jouit de la réputation d'être plus parfumé. Les vaches produisent leur lait d'herbe fraîche fleurie et graminée, pas de fourrage sec éventuellement complété comme cela sera le cas dans quelques semaines. Le prix au kilo du "BEAUFORT d'été" est plus élevé de quelques euros.

     -  Les belles TARINES (ou TARENTAISES) aux yeux comme soulignés de Khôl...

5-19-09 Tarine - Le Monal

... aux larges colliers joliment ouvragés.

Un troupeau paisible descendu du PLAN, ayant déjà fait étape quelques jours à la LEGETTAZ,

6-19-09 Tarine -collier - détail

... si paisible que nous le traverserons sans crainte de part et d'autre, bêtes et promeneurs, et de part en part, du débouché du verrou jusqu'à la première maison du hameau.

7-19-09 Tarine - collier - détail

à mes amies BA, Béa, Béatrice(s)

     - Un troupeau composé majoritairement de TARINES accueillant également quelques ABONDANCES autorisées par le cahier des charges de l'appellation d'origine "BEAUFORT".

8-19-09 Abondance

     - Quelques taurillons sont là, tout aussi paisibles. 

Au milieu du troupeau celui-ci est si fier de sa robe originale et de sa "permanente" bouclée qu'il s'admire dans le miroir du lac.

10-19-09 Taurillon reflet

     - Un hameau à vocation d'alpage avec son charmant lieu de prière dont les constructions les plus anciennes, attestées par des marques sur les charpentes ou les linteaux, datent du XVIème siècle. 

11-19-09 Le Monal - rue

La "rue" principale se partage en deux peu après la chapelle, désignant ainsi nettement trois "quartiers" traversés par les "rivettes", petits canaux entre lacs et habitat évitant la stagnation tout en conduisant l'eau des résurgences jusqu'au torrent-ruisseau du CLOU.

12-19-09 Le Monal - quartiers

L'ensemble du site avec sa quinzaine de maisons est classé depuis 1987 par les Monuments historiques. L'entretien, les rénovations sont encadrées par des recommandations architecturales et paysagères, respectées au fur et à mesure des héritages en fonction de l'intérêt et des moyens des héritiers. Petit à petit, le site se rapproche ainsi de son aspect originel déjà utilisé en 1983, avant même son classement, pour quelques scènes du film "La trace" réalisé par Bernard FAVRE.  

13-19-09 Le Monal - cave à lait

Les "rivettes" qui drainent le plateau sont conduites à proximité des fermes d'alpage. Leur fraîcheur est utilisée pour réfrigérer le lait avant sa transformation en fromage dans des constructions basses : les "caves à lait", nombreuses sur cette implantation estivale favorable. 

14-19-09 Le Monal - quartiers

S'il est aisé de ne pas voir nos photos zébrées de lignes électriques puisque le réseau n'arrive pas jusque là, la circulation automobile des riverains n'est pas interdite. Donc, pour être vraiment exact, "dans le chas du MONAL" on voit aussi quelques véhicules que mon objectif d'appareil photographique tentera d'éviter : ceux du GAEC, de résidants l'été, de chasseurs, parfois même de touristes peu respectueux.

15-19-09 Le Monal - renovation

A notre départ en fin d'après-midi, le troupeau s'est écarté du village. Il restera là encore une semaine, rasant de près une à une les dernières pâtures pour quelques dernières meules de "BEAUFORT d'été", avant de descendre passer l'hiver à l'abri des étables des CHAVARNIER à SAINTE-FOY-TARENTAISE. 

"Dans le chas du MONAL" qu'y voit-on, qu'y voit on ?

     - Evelyne, Dany, Grégoire, Baptiste, Marie-Claire, Adrien, Jean-Baptiste, Stéphanie, Francis, cette ultime belle journée familiale de l'été 2005, un pique-nique au bord du CLOU, le fracas des cailloux, les gerbes de gouttelettes glacées, les éclats de rire, le bas du corps qui s'habitue petit à petit des pieds à la ceinture à la température saisissante de l'eau du ruisseau, ce barrage illusoire qu'enfants et parents bâtissaient dans leurs cris de joie... comme pour ralentir la froide maladie qui emporta Evelyne quelques semaines plus tard.

"Dans le chas du MONAL", on y voit, on y voit :

     - Un si bel endroit qu'on y reviendra,

     - Un si bel endroit...,

qu'il est inscrit au patrimoine familial.

17-19-09 Le Monal

© F6

22 septembre 2015

NB : en cliquant sur chaque photo celle-ci s'ouvre bien plus nette dans une nouvelle fenêtre, c'est plus chouette à contempler. En bas à gauche deux flèches permettent de faire défiler toutes les illustrations de la publication. Sous la photo vous trouverez, mais ça pésente peu d'intérêt, le nom que j'ai attribué au fichier (n° d'ordre - jour - mois - sujet).

Juste au cas où l'envie vous prenne de retourner voir plus haut ce qu'il y a au-dessus du MONAL :

Débuter par le clou... - En balade, né au vent

Habituellement le clou d'un spectacle arrive dans les dernières minutes, comme un bouquet final de feu d'artifice. Une fois n'est pas coutume, j'aurai débuté ce séjour à BOURG SAINT MAURICE par LE CLOU. Chaque hameau dispose de sa chapelle. LE CHENAL, point de départ de la balade n'échappe pas à la règle.

http://f6mig.canalblog.com