Habituellement le clou d'un spectacle arrive dans les dernières minutes, comme un bouquet final de feu d'artifice. Une fois n'est pas coutume, j'aurai débuté ce séjour à BOURG SAINT MAURICE par LE CLOU.

Chaque hameau dispose de sa chapelle. LE CHENAL, point de départ de la balade n'échappe pas à la règle.

1-05-09 Le Chenal

Chapelle du CHENAL - dans les nuages, le massif du Mont Pourri - entre les deux, la haute vallée de l'Isère, de Val d'Isère à Bourg Saint Maurice

Si les quelques fermes d'alpages dispersées du CLOU et du PLAN en sont privées, c'est pour l'étrange raison que la Chapelle Saint Jacques a été détruite à la révolution, bien que perchée à plus de 2000m d'altitude, dernier édifice religieux avant la haute montagne et l'Italie.

2-05-09 Le Clou - chapelle St Jacques

Quelques fermes en ruines du hameau du CLOU

A son emplacement précis, une sobre et élégante stèle réalisée par le sculpteur tchèque Frantisek Balek évoque la Vierge Marie et pointe son doigt vers le ciel.

3 - 05-09 Le Clou

Ce "monolithe" sort du ruisseau du CLOU, râpé, poli, usé par le passage de la moraine, puis du torrent ; il n'est que sobrement consacré. 

4-05-09 Le Clou - chapelle St Jacques

En face, de l'autre côté de l'Isère, de gauche à droite : DÔME DE LA SACHE (3601 m), MONT POURRI (3779 m), MONT TURIA (3650 m) tous trois dans la pointe nord du Parc National de la Vanoise

Mais avant d'accéder au plateau glaciaire du CLOU et au cirque des sommets de plus de 3000 mètres, c'est toujours un émerveillement que de traverser LE MONAL, d'autant plus par une fréquentation bien moindre qu'il y a quelques jours seulement, même en ce dimanche.

5-05-09 - Le Monal

LE MONAL se repose, profitant des dernières semaines avant son hibernation. On reviendrait bien ici en raquettes au coeur de l'hiver !

6-05-09 - Le Monal

La journée est lumineuse, fraîche et ventée. Du replat du MONAL où LE CLOU se prélasse durant quelques centaines de mètres, s'exhale l'odeur des derniers foins récemment fauchés, à laquelle se mêle déjà celle de premières flambées dans les cheminées. Odeur de printemps, odeur d'automne...

7-05-09- Le Monal

En montant dans le verrou du CLOU, vue sur LE MONAL

Les hameaux du CLOU et du MONAL occupent  en s'étalant deux plateaux fermés par deux verrous glaciaires consécutifs ; le premier à 2222m, le second à 1874m. Le cours du CLOU, par ailleurs torrentueux, s'y calme, et l'érrosion glaciaire a laissé derrière elle quelques charmants petits lacs. 

8-05-09- Le Monal-Le Clou

Vue à mi-chemin du sommet du verrou du CLOU

9-05-09- Lac du Clou

Lac du CLOU à 2373m - juste derrière la crête, les télésièges de SAINTE FOY TARENTAISE

10-05-09- Panorama Sassière

Ces deux clichés pris dans la descente du sentier qui conduit du hameau du CLOU au lac du même nom le surplombant, présentent le point d'orgue de la balade sur le cirque glaciaire des aiguilles de la SASSIERE. La crête à l'horizon fait frontière avec l'ITALIE.

11-05-09- panorama descente lac

De gauche à droite, mais sans garantie aucune : POINTE DES MINES (3420 m), POINTE DES PLATES DES CHAMOIS (3587m), POINTE DU NANT CRUET (3605m), AIGUILLE DE LA PETITE SASSIERE (3672m)... masquée l'AIGUILLE DE LA GRANDE SASSIERE (3747m)

Comme un rappel à la fin du spectacle, dans la descente, le paysage auquel on a si longtemps tourné le dos s'offre généreusement. Ainsi ce mignon piton rocheux n'en finit pas de jalouser la PIERRA MENTA au fond dans l'échancrure, dont il s'efforce d'imiter la silhouette.

12-05-09- mini Pierra Menta

Débuter par LE CLOU, était-ce un bon choix ? La barre est maintenant placée si haute, que je vais devoir "faire fort" pour assurer le bouquet final...

... mais j'ai encore quelques semaines pour me préparer !

13-05-09-Pierra Menta

La silhouette caractéristique de la PIERRA MENTA (2714m)

Pour ceux d'entre vous qui s'inquiéteraient au sujet des minettes (Felis silvestris catus) que je suis venu garder ici en l'absence de leurs maîtresse et maître, soyez rassurés : passé le premier moment de surprise de voir un étranger s'installer dans leurs murs, la faim et l'envie de confort ont pris le dessus, elles sont arrivées à quelques minutes d'intervalle à la nuit tombée.

Quant aux poules (Gallus gallus domesticus), c'est une autre histoire !

 

© F6

6 septembre 2015

NB : en cliquant sur chaque photo celle-ci s'ouvre bien plus nette dans une nouvelle fenêtre, c'est plus chouette à contempler. En bas à gauche deux flèches permettent de faire défiler toutes les illustrations de la publication. Sous la photo vous trouverez, mais ça pésente peu d'intérêt, le nom que j'ai attribué au fichier (n° d'ordre - jour - mois - lieu) et vous constaterez que j'ai mis 05 au lieu de 06 !