BEAUNE célèbre pour ses vins, ses hospices, la vente des vins des hospices, l'est également bien plus tristement pour son accident. Celui qu'on nomme encore "l'accident de BEAUNE" s'est produit sur l'autoroute A6, sur la commune de MERCEUIL, quelques centaines de mètres après l'aire de repos de BEAUNE-MERCEUIL dans le sens PARIS-LYON, celle-là même qui accueillait encore il y a peu l'Archéodrome (fausse-bonne idée touritsico-culturelle). 

IMG_0380 rec comp

 Lieu exact de l'accident (F.M. 15/02/2010)

" Il est 1 h 45, ce 31 juillet 1982. Deux cars roulent sur l’autoroute A6 en direction de Lyon. A bord de l’un d’eux, le second, soixante-trois personnes dont cinquante-neuf enfants originaires de Crépy-en-Valois (Oise) qui dorment, en route pour la colonie de vacances d’Aussois, en Savoie. Il pleut et la circulation est dense en ce jour de chassé-croisé. Soudain, un peu après Beaune, au confluent des autoroutes A6, A36 et A37, deux voitures se rabattent et s’intercalent entre les deux cars. Devant, un car de tourisme allemand freine, provoquant le freinage du car qui le suit. Le second car transportant les enfants percute la deuxième voiture qui projette la première sur le car de tête. L’essence du réservoir de l’une des voitures se répand sous les véhicules et s’embrase, prenant dans les flammes les deux cars et plusieurs voitures..." Françoise Escarpit - L'Humanité - 1er août 2002 (à l'occasion de la commémoration des 20 ans de cet accident)

Ce 31 juillet 1982, à l'heure de l'embrasement, nous revenions d'une soirée et traversions l'A6 ; le lendemain, je partais "sous les drapeaux". Cette anné-là, nous n'avions pas encadré de colonie de vacances... 

horreur

accide10

 Photos empruntées sur internet

"L'accident de BEAUNE" reste le plus meurtrier en France. Ils descendaient vers les vacances, le bonheur, la nature, les jeux : 44 enfants, 2 chauffeurs, 2 moniteurs, les 5 occupants des deux automobiles intercalées,

au total 53 vies s'achèvent ici prématurément, carbonisées. 

IMG_0386 rec

 Monument commémoratif sur le lieu même de l'accident (F.M. 15/02/2010)

Cette horreur est difficile à concevoir. Rappelons aussi qu'il y avait 3 autocars en cause, dont deux transportaient les enfants de CREPY EN VALOIS et leur encadrement. Le premier car de tourisme allemand serait à l'origine du ralentissement brutal. C'est avec le deuxième autocar, en fait le premier transportant les enfants vers la colonie de vacances, qu'à l'horreur de l'embrasement du troisième et des deux voitures intercalées s'ajoute son spectacle offert  à la moitié de l'effectif des jeunes vacanciers.

Témoignage du 9 octobre 2008 de Joaqim un jeune espagnol, présent ce 1er août 1982 :

"I was 11 years old and I was present in this accident. But in a privat car and we rest directlly beside the second bus, where most of the kids died. Today I found for the first time the pictures in the news of that day and all my pictures came back again ! It was a horror. I remind the kids coming out from the bus and go down to the highway and crying ! I do not understand in this moment what really happened. Only one day later when we came out from the hospital, the taxi driver told us about the victims !"

IMG_0383 rec comp

Plaque commémorative - 53 victimes (F.M. 15/02/2010)

La lecture des noms gravés sur cette plaque ajoute encore à l'émotion. Frères et sœurs, familles entières décimées - moyenne d'âge des 53 carbonisés : 11 ans et demi.

A la suite de cet accident :

     - interdiction de faire voyager par le biais de transports en commun routiers, hors département de départ et limitrophes un groupe de plus de 15 enfants de moins de 15 ans du 28 juillet au 4 août ainsi que les jours de grands départs.

     - vitesse maximale autorisée pour les cars revue à la baisse.

     - vitesse par temps de pluie limitée à 110 km/h sur autoroute et à 80 km/h sur route.

     - les véhicules lourds, camions et autocars, doivent désormais être équipés d'un dispositif mécanique de limitation de vitesse, sur lequel toute modification manuelle par son utilisateur est rigoureusement interdite.

     - obligation est faite aux constructeurs de sélectionner des matériaux incombustibles et non toxiques dans les véhicules de transports en commun, ainsi que de poser des "pare-brise" en verre feuilleté.

     - règlementation européenne prise en 1985 concernant les temps de conduite et de repos des conducteurs d'autocars. 

IMG_0384 comp

Mes élèves et moi, avons déposé chacun notre prénom sous un petit caillou blanc au pied de ce mémorial en 2003. Ce printemps là, nous préparions par de petits circuits une "grande" sortie scolaire d'une journée à bicyclette aux environs de l'école. Ce geste symbolique avait été décidé à la suite de l'étude des articles de presse, de la signalisation routière ainsi que de l'apprentissage d'aisance et sécurité à bicyclette dans la cour de récréation. Un mémorial accessible seulement en automobile depuis l'autoroute a été réalisé sur l'aire du Curney, la plus proche du lieu même de l'accident. 

72jmpimgoct2012_1929

 Photo internet

En cherchant sur internet afin de compléter cet article, je suis tombé sur le meilleur de l'information (Cf témoignage de Joaquim) et le pire des commentaires sur certains forums d'automobilistes. Ce jour parmi trop d'autres meurtriers, " l'autoroute du soleil " s'est muée en " autoroute de l'horreur ". Je ne souhaite en retenir, au delà de l'émotion envahissante, que les conditions nécessaires d'humilité, de capacité de vigilance du conducteur, et d'état du véhicule qui doivent s'imposer à nous tous quand nous prenons la route. Mais chacun sait cela..., bien sûr.

"Je suis enfant en colonie de vacances"

Avertissement : le document suivant peut sembler parfois d'une "froideur" décalée, à d'autres moments révoltant, souvent très impressionnant et émouvant. 

INA - Journal Antenne 2 20h du 31 juillet 1982 

Je ne souhaite pas ouvrir la possibilité de commenter cet article, préférant silence et recueillement ici. Je répondrai bien entendu à tout message, question, avis qu'il est possible de m'envoyer : "Contactez l'auteur" - colonne de droite, ou bas de page.  

F6

février 2010, complété février 2015