Occasion de marcher sur des trésors de souvenirs,

se rapprocher petit à petit, par cercles concentriques de centres divers, communs,

remonter le cours d'un chemin de mémoire...

La petite ville d'ORNANS sur les rives de la LOUE accueille au musée Gustave COURBET du 29 juin au 14 octobre 2013 une exposition temporaire, comparant l'oeuvre du peintre natif de FLAGEY à quelques kilomètres de là, à celle de Paul CEZANNE.

1 - IMG comp

Gustave COURBET, né en 1819, est le fils d'un agriculteur éleveur de FLAGEY, village d'un plateau dominant ORNANS lovée au bord de la LOUE. 

Enfant sans doute vagabond des grands prés, des sombres forêts, des fonds de combes et des bords de rivières encaissés, il est aussi pêcheur, chasseur... étudiant aux beaux arts...2 - Dans la forêt - FM - août 2013

Ces rives de la Brême, la rivière du Puits noir, mêlant chaleur étouffante et humide, fraîcheur des abris...3 - Dans la forêt - G

... lumières éblouissantes du zénith, pénombres mystérieuses et inquiétantes des cavités sous roche...

4 - Le puits noir - G

... reflets de soleil sur le miroir d'eau éclairant les roches...5 - Grande marmite - FM - août 2013

... magie des grottes,

l'été suintant un mince filet d'eau,

le printemps crachant ses flots tumultueux...6 - Forêt en automne - G

... variations des couleurs, taches, gouttes, lignes et masses :

ces émotions d'enfant, terreau des sentiments, lui ont été sources d'inspiration.7 - Forêt en automne Morvan - FM - nov 2011

Gustave COURBET nous dit : "Je vais vous peindre la nature telle qu'elle est...". 

Bien qu'il ne résiste parfois pas à une petite mise en scène (de chasse), voire à monter de toutes pièces de grands décors, il est reconnu comme étant le chef de file du courant réaliste en peinture.

8 - Le pont à Ambrussum - G

S'écartant de ses flots d'inspiration Franc-Comtois premiers, on le retrouve en Provence...9 - Le pont à Ambrussum 1 - FM - avril 2011

... en bord de mer mettant tout son savoir-faire au service d'études de ciels, de flots, et de sols...10 - Les ondes - G

... semblant parfois plus superposés qu'unifiés dans un ensemble cohérent.11 - Les paysans de Flagey

Le réalisme de Gustave COURBET, osant mettre en scène le "quotidien" mais en très grand format, fait scandale. En effet, les oeuvres de grande taille à cette époque étaient jusque là réservées à la religion... et aux "grands de ce monde".12 - Un enterrement à Ornans - G

Dans le célèbre "Enterrement à ORNANS", les "anonymes" notables du village ou membres de sa famille, sont d'aussi grande taille que les empereurs ailleurs. Certains traits de visages y ont des trognes de caricatures.13 - Le désespéré, autoportrait - G

Les visages, la musculature, c'est peut-être là qu'excelle Gustave COURBET qui réalise ici une étude-autoportrait saisissante en désespéré.798px-Proudhon-children

Gustave COURBET est né dans cette région de Franche-Comté riche d'expériences coopératives ; des "fruitières" du comté, aux "LIP" des montres. Lié d'amitié avec Pierre-Joseph PROUDHON également franc-comtois, il s'engage en politique en soutenant la COMMUNE DE PARIS puis occupera des postes à responsabilités. De responsable à coupable, il n'y a parfois qu'un courant d'air morbide du temps. COURBET sera condamné, emprisonné. En 1871 il s'exilera en SUISSE et y décèdera en 1877 sans jamais être revenu sur les rives de ses chers ruisseaux.

Excellent dans les portraits, Gustave COURBET l'est tout autant, sinon plus, dans les nus. Eux aussi feront scandales : femmes nues et côte à côte, aux corps ronds, aux pieds sales...

"Drapé académique classique et néo-classique"... son "Origine du monde" datant de 1866, à l'histoire secrète révélée au grand public il n'y a pas tant d'années que cela, m'émeut, m'interroge et me "fascine"...

14 - L'origine du monde - G

En plein érotisme, pour certains sans doute sur les rives de la pornographie, je me posais cette question :

"Oserait-on l'homme, le sexe masculin en telle position, déshabillé de toute mise en scène mythologique ? Et pour quelles émotions, quelles interrogations ? "

ORLAN l'a fait en 1989


Et comment pensez-vous qu'elle nomma son travail  :

"L'origine de ??? "

(Et toi, et toi Francis, pourquoi donc n'oses-tu pas afficher ce tableau ici ? )

16 - IMG 2 comp

Documents illustrant cet article :

1- plaquette exposition COURBET-CEZANNE musée d'ORNANS

2- sur mes rives d'enfant au bord d'un affluent de la Brême (photo FM août 2013)

3- "dans la forêt" G. COURBET 1860

4- "le puits noir" G. COURBET 1860-1865

5- ma grande marmite d'un affluent de la Brême (photo FM août 2013)

6- "forêt en automne" G. COURBET 1860

7-  forêt en automne en Morvan (photo FM novembre 2011)

8- "le pont à Ambrussum" G. COURBET 1857

9- le pont à Ambrussum (photo FM avril 2011)

10- "les ondes" G. COURBET 1869

11- "les paysans de Flagey de retour du marché" G. COURBET 1850

12- "un enterrement à Ornans" G. COURBET 1850

13- "le désespéré" autoportrait G. COURBET 1840-1845

14- "Pierre-Joseph PROUDHON et ses enfants" G. COURBET 1865

15- "l'origine du monde" G. COURBET 1866

16 - plaquette exposition COURBET-CEZANNE musée d'ORNANS

Francis MIGNARDOT - septembre 2013